Escape game au Musée Guimet

Solution

© Photo RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier

« Cette très belle danseuse n’est autre que Mata Hari, signifiant « œil du jour », avec laquelle j’ai entretenu une relation amoureuse. Lors de cette soirée, elle interprète trois danses « brahmaniques » et reçoit sa légitimation de danseuse javanaise.

Pendant la Grande Guerre, elle s’engagera comme espionne au profit des Allemands, et sera fusillée le 17 octobre 1917.

On s’y croirait, vous ne trouvez pas ? »

Vous pouvez maintenant avancer de seize années dans le futur ! Cap sur 1918 !

Un avis sur « Escape game au Musée Guimet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :