Escape game au Musée Guimet

Huitième étape : l’après-guerre

A la fin des années 60, de nouveaux travaux sont entrepris pour mettre le musée au goût du jour. Ils seront très longs.

Tout est mis en œuvre pour se détacher définitivement du style néoclassique du musée : c’est à cette époque qu’est construite la grande verrière qui supprime ainsi le jardin au centre du musée et que sont construits des bureaux et des réserves. Dans les années 1970, la muséographie est totalement transformée…

Image : La bibliothèque du MNAAG  © Jean-Pierre Dalbéra sur Flickr

Les visiteurs vous ont prévenus, la bibliothèque est en danger !

Afin de conserver le cœur du musée Guimet, celui-ci vous invite à découvrir ses richesses en la visitant méticuleusement.

/!\ Si une fenêtre donnant sur une image de la bibliothèque avec en son centre un bouton play n’apparaît pas, vous pouvez vous rendre sur le site du jeu ici /!\

Pour sauver la bibliothèque, vous devez repérer dans les images les chiffres ou nombres qui correspondent à des cases à colorier pour compléter un QR code.

Ce QR code permettra de faire classer la bibliothèque aux « monuments historiques » et la sauver de la destruction. Il vous faudra ouvrir une page Paint et remplir les cases d’une couleur noire, ou imprimer et colorier. Une fois le code complété, scannez et faites apparaître le logo des monuments historiques !

Pour réaliser ce sauvetage, vous ne disposerez que de 10 minutes. Bonne chance !

Un avis sur « Escape game au Musée Guimet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :